Outils pour utilisateurs

Outils du site


gouvernail

Gouvernail

Qui participe et prend des décisions ? Pourquoi et Comment ? Où et quand ?

Type de documentation

Cette page est une documentation en forme d’explication.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?).

Cette page est axée sur la compréhension, explique, fournit des renseignements généraux et le contexte. Elle est comparable à un article sur l’histoire sociale de la tomate ou l’histoire sociale culinaire.

Exemple : Le wiki de communs

Répertoire : Les explications dans ce wiki

Support : Le portail dédié à la documentation et aux codes sources

2020/11/27 15:59 · xavcc

Nous sommes un humble assemblage de personnes qui s'engagent dans des représentations communes, prenant soin des dissensus et des consensus, dans des responsabilités partagées

Il s'agit ici de mettre à disposition le minimum nécessaire pour comprendre et participer à :

  1. Pourquoi et comment nous nous rencontrons
  2. Où, comment, quand, nous entrons en discussion
  3. Pourquoi, quand et comment ces rencontres et discussions nous amène à faire des choix
  4. Face à ces choix : comment et pourquoi nous prenons des décisions
  5. Où tout cela est documenté et retranscrit et comment éditer, copier, écrire
Quel est le soin et le souci qu'un régime, une configuration sociale en responsabilité, un groupe a et entretien pour les libertés et les droits de ses minorités ?1)

Pour être impliqué⋅es dans Kaouenn Noz, « membre » diraient d'autres personnes, il suffit de contribuer d'une manière ou d'une autre et, ou de participer et, ou d'amorcer des discussions avec des personnes déjà contributrices. Il n'y a pas de cotisation ou d'adhésion pécuniaire.

Ainsi, une fois cette porte franchie, vous avez toute légitimité à prendre part à toute proposition et décision.

Nous naviguons ensemble. Nous nous appuyons sur les rencontres avec des Règles de vivre et de faire ensemble au sein desquelles nous déposons nos intentions individuelles dans une responsabilité partagée qui prend soin de nos différences, de nos divergences, de nos désaccords. Nous discutons, nous éditons2) . Le consentement accordé à la participation dans cette aventure est le pré-requis à toute avancée vers un consensus.

En Dissensus & Consensus, nous indiquons ici les moyens de diriger ses aventures en collectivité.

Cette pratique de la navigation provient du Biome HackLab (2013 -2020), laboratoire collaboratif de biomimétisme libre et en source ouverte, qui fait aujourd'hui partie de Kaouenn Noz.

Si vous lisez cette page : Vous avez déjà fait un grand chemin et fourni beaucoup d'effort, alors MERCI

Pourquoi et comment nous nous rencontrons

Pourquoi

Nous nous rencontrons car le fr:Biohacking nous intéresse et que souhaitons aussi partager cela avec des cercles plus large que nous-même.

Nous nous rencontrons car des pratiques amatrices et professionnelles de sciences et techniques ouvertes et libres contribuent à l'émancipation individuelle et collective.

Nous nous rencontrons car l'usage de l'Éducation populaire est un acte de jardinage pour entretenir passé, présent, et futur.

Comment

Nous maintenons des espaces dans Internet pour nous rencontrer

Nous tenons l'effort d'ouvrir des permanence au Biohackerspace à Rennes (1 Square Léon Bourgeois)

Nous nous activons à provoquer des rencontres et des ateliers partout ailleurs où des circonstances se présentent

Nous ouvrons tout ce que nous pouvons et nous allons volontairement à la rencontre d'autres sphères, personnes, projets.

Où, comment, quand, nous entrons en discussion

Au Biohackerspace, garage situé au 1 square Léon Bourgeois, 35000 Rennes (voir sur une carte), horaires à venir

Des ateliers hors les murs régulièrement :

liste à venir

Via internet :

  • Un salon de discussion Element/Matrix #diybio-biohacking:matrix.org
  • Par courriel : contact/CHEZ\kaouenn-noz/POINT\fr
  • Via les éditions de page et commentaire sur le wiki ici utilisé

Pourquoi, quand et comment ces rencontres et discussions nous amène à faire des choix

Lors de rencontres, des ateliers, des permanences, qu'il soit question de fabrication, de hacking, d'apprentissage, d'orientation de futures choses, nous prenons le temps de discuter avant, pendant et après, en respect des règles de vivre et de faire ensemble.

Ces espaces temps partagés en responsabilité nous amène à faire des choix, par exemple

  • Choisir date, lieu, horaire de prochaine rencontre

ou

  • quel thème / quelle activité le mois prochain

ou

  • Quel anti-gène utiliser pour la prochaine expérience

ou

  • Comment et combien acheter tel appareil

ou

  • Devenons modifier les règles dans le biohackerspace

Ou

  • Comment vraiment prendre soin de chaque personne impliquée quelque soit sa situation

ect.

Pour avancer depuis des rencontres qui amène des discussions qui engendre des choix nous utilisons l'écriture collaborative pour « documenter » ce qui est discuté et aussi pour pouvoir le partager aux personnes légitimes et intéressées qui ne sont pas présentes.

Face à ces choix : comment et pourquoi nous prenons des décisions

Nous essayons du mieux que nous pouvons de ne pas forcer de temporalité car le vécu du temps, des temps, est très différents selon les individus.

Nous essayons de prendre soin d'un rythme des choix et des décisions, autant nécessaire que le dissensus et même nourricier du dissensus.

Cependant, nous devons prendre des décisions depuis les discussions et les choix pris et le temps que nous avons n'est pas infini.

Pour chaque décision à prendre, nous essayons de définir avec les personnes impliquées la temporalité à appliquer à celle-ci.

Enfin, c'est encore et toujours par la discussion, et non par le vote (voir schéma et explication ci-après) que nous entérinons une décision − Avec toute objection à cette décision prise comme une invation à la réflexion en profondeur et l'amélioration collective.

Nous écrivons la manière dont nous organisons, dont nous évoluons, dont nous changeons. Nous écrivons nos processus, nos discussion, nous écrivons nos prises de décisions. Nous documentons.

Où tout cela est documenté et retranscrit et comment éditer, copier, écrire

to be filled

Postulat de départ

  • Les règles sont accessibles, documentées et appréhendables
  • Les parties en présence entretiennent un commun et vise à son amélioration continue

Schéma illustrant les voies de prises de décisions

De consens (Xe siècle), lui-même du latin consensus (« accord, adhésion, unanimité »), de consentire (« ressentir ensemble, consentir »).Wiktionnary

Le consensus en horizon

  • La légitimité appartient à celles et ceux qui font.
  • Nous sommes align⋅é⋅es sur le fait que nos désaccords sont une socle vital.
  • Non incitation à l'usage des “y a qu'à … faut qu'on… ”
  • Lors de l'aventure vers le consensus, la possibilité de veto venant de toute personne du groupe existe
  • Reformuler la proposition si impasse.
  • Le consensus devient explicite

Test en communauté de pratiques

“He who does is legit” écrivait Michel Lallement.

0. La personne qui agit, celle ou celui qui fait est légitime

Il s'agit de comprendre comment réagit le “Celle, Celui qui fait” avant de tenter de mettre en place en consensus dans les communautés de pratiques collaboratives.

1. Le droit à l'erreur est inaliénable

2. La loi des 2 pieds : si tu n'es ni en train d'apprendre ou de contribuer passe à autre chose [tu pourras revenir] (Le Forum Ouvert Wikipedia)

3. Toute personne impliquée peut opposer son objection d'aller plus loin à tout moment. Cette opposition est une invitation aux discussions et modifications.

Individu doué de sens, d'esprit, de réflexion de sentiments, l'être humain agit sur son environnement et ses congénères tout comme régit à l'influence de ce même environnement et de ses mêmes congénères.

Observation : l'individu passe par plusieurs étapes comportementales inter-reliées lorsqu'il est en situation d'échanges avec un alter.

Hypothèse : on peut définir deux noyaux sphères de comportements d'un individu (à l'image du noyau d'un atome) pour comprendre, interpréter et qualifier les comportements individuels dans les pratiques collaboratives

Processus de communauté

Procéder par la discussion pour naviguer avec le consensus comme horizon

Essayer à chaque fois que vous participez à une activité de voir où vous vous situez dans ce processus en communauté

Nous tentons avec nos meilleurs volontés de mettre en discussion et délibération tout désir de décision afin de prendre soin en commun des réalisations que nous versons dans les communs.

Comment contribuer ?

  • Groupe Mobilizon, agenda, discussion Kaouenn Noz
  • Les commentaires, les pages de ce wiki en vous créant un compte.
  • Poser un question dans les rencontres, les réseaux sociaux, le groupe Mobilizon DIY Biology
  • Ou rejoindre le salon de discussion Element/Matrix en envoyant un mail à contact@kaouenn-noz.fr
  • Rejoindre une prochaine rencontre ou en organiser une près de chez vous, dans ce cas nous vous aiderons à la préparer et à la réaliser

Aller plus loin

« « Les dictateurs bienveillants sont partout […] Or ce féodalisme implicite accorde un pouvoir presque absolu aux fondateurs de communautés et à leurs successeurs désignés » Hubert Guillaud, 2021 « Regouverner (1/2) : la nouvelle ère des licences libres & Regouverner (2/2) : multiplier les outils d’une gouvernance distribuée
2)
« De la revue au collectif : la conversation comme dispositif d’éditorialisation des communautés savantes en lettres et sciences humaines », Thèse de Nicolas Sauret, soutenue le 20 novembre 2020 https://these.nicolassauret.net/
Vous pourriez laisser un commentaire si vous étiez connecté.
gouvernail.txt · Dernière modification: 2021/03/23 08:20 de xavcc